15/09/2020

Barby – Requalification du Centre Bourg

Logements, commerces et bureaux

Construction de logements, commerces et bureaux

Centre Bourg de Barby
Lauréat concours 2017 promoteur / architecte / BET
Adresse
Impasse de la Trousse - Barby 73230
Maître d'Ouvrage
Commune de Barby
Programme
Construction de 108 logements dont 12 locatifs sociaux, 4 commerces et 1 à 3 bureaux. Parking en sous-sol.
Surfaces SP
Logements 7608 m², commerces 600 m², bureaux 106 m²
Etudes
2017 - 2018
Mission
Conception complète
Montant des Travaux
11 687 920 € HT

Une ligne paysagère

Il s’agit d’un projet trait d’union dans sa démarche paysagère et dans la recherche de confort et de qualité de vie pour les usagers dont l’architecture en est la traduction :

  • Une implantation urbaine réussie en rapport avec les objectifs de l’aménagement du cœur de Barby, le PLU, les liaisons viaires, les projets futurs et les constructions existantes.
  • une porosité du bâti qui permet une fluidité visuelle et paysagère avec le site.
  • une conception bioclimatique, performante et sobre pour le bâti, qui met en avant la qualité de vie des logements, mais aussi l'agriculture urbaine et ses éléments végétaux dans sa contribution au bien-être des habitants.
  • un fonctionnement simple et des relations de bon voisinage entre logements
  • des logements traversants ou à double orientation afin de profiter des vues, de l’ensoleillement et d’une bonne ventilation notamment en été
  • une offre d’espaces multiples aux usages diversifiés qui vont de l’espace public à la sphère privée : placettes, cours, allées, jardins communs, promenades, jardins privatifs les pieds dans l’herbe, terrasses, terrasses hautes...
  • des locaux vélos à chaque étage facilement accessibles par un ascenseur 1000 kg favorisent les modes de déplacement.
  • un lieu de rencontre au cœur de chaque îlot.
  • une proposition de jardin potager replace les habitants dans un processus écologique et humain, tout en générant de nouveaux modes de lien social.
  • un choix de matériaux pérennes et de systèmes permettent une maintenance simple et peu coûteuse.

Note Architecturale

Les ouvertures sont généreuses, les terrasses, jardins et loggias sont considérés comme de vrais espaces à vivre ou à partager...
Si le pouvoir d’achat aujourd’hui ne permet plus de réaliser de grandes surfaces, il est important de pouvoir proposer des surfaces complémentaires accompagnant l’espace de vie : jardin, balcon, rangements, locaux vélos, espaces de vie partagés et services complémentaires ...
La réflexion architecturale a été menée afin que le projet respecte une densité urbaine répondant aux besoins grandissants de la ville, tout en créant des espaces de rencontre et en préservant l’intimité de chaque logement.
Les îlots dialoguent ensemble par leur esthétique. Tonalités et matériaux font le lien entre les îlots. Les porosités organisées en RDC et la composition paysagère renforcent les communications. Les îlots se complètent par le panel des différentes typologies de logements et par la proposition de  services et commerces.

Le vivre ensemble est encouragé par :

  • Des immeubles de petite taille, peu gourmands en énergie, offrant :
    - une flexibilité de composition, pour la prise en compte de besoins des futurs occupants.
    - une organisation architecturale et spatiale facilitant les échanges entre générations.
    - Des habitants solidaires, adhérents d’une association de résidence et unis par une charte du Vivre Ensemble. Un concept qui valorise la mixité intergénérationnelle et stimule le lien social par le voisinage actif et la participation à des clubs et l’échange de services.
  • Des économies pour les résidents : une réduction des charges de l’ordre de 30 %, grâce aux actions menées par les résidents dans le cadre des clubs (ménage, entretien des espaces verts...) et aux performances techniques des constructions.
  • Un système structuré : une gouvernance associative et participative, garante de son bon fonctionnement, rassemblant tous les acteurs locaux.
  • Un concept réversible : en cas de difficultés dans la mise en œuvre du concept, la résidence retrouve un fonctionnement classique d’habitat collectif.
  • Une diversité architecturale favorisée par l’implication des habitants dans la démarche de mutualisation des espaces et par l’animation des parties communes.

L'ouverture du grand site au droit du bassin chambérien offre des vues exceptionnelles, que ce soit au Nord vers le Nivolet, ou au Sud vers le Granier.
Le schéma directeur proposé, notamment dans les orientations des futurs immeubles permet de valoriser les logements par des cadrages soignés sur ces émergences caractéristiques du paysage lointain.

  • Un ensemble bâti ouvert sur le centre bourg par une mise en scène de la voie structurante soigneusement positionnée.
  • Des perspectives visuelles depuis les RDC des nouveaux immeubles pour réussir le dialogue entre le centre bourg et le Parc Habité.

L'implantation des futurs immeubles génère des espaces paysagers aménagés qui participeront à la transition douce entre Nord et Sud et à l'accompagnement planté de la nouvelle voie structurante.
Soigneusement positionnés entre les alignements paysagers de la voie structurante et les limites séparatives, de petits immeubles couronnés par des attiques ouvriront leurs façades vers l'Est et l'Ouest, de telle sorte que les quelques logements mono-orientés soient baignés par le soleil levant ou couchant.

Les vis-à-vis éloignés cadreront les vues sur le Nivolet ou le Granier. 
Enfin, la mise en scène des eaux de ruissellement naturel favorisera l'écriture paysagère et végétale.
Outre les enjeux environnementaux, économiques, sociaux, de mobilités, nous nous sommes attachés à bien identifier les enjeux urbains et architecturaux exprimés par l'équipe municipale. Cent logements, des commerces, et les équipements et infrastructures qu'ils nécessitent, constituent une formidable possibilité de renforcement du cœur de ville.

 

ENJEUX URBAINS
- Densifier et urbaniser en centre ville tout en conservant un esprit de type « village ».
- Prévoir un espace public modulable et multi usages (terrasses, jeux pour enfants, cheminements, …)
- Mettre en avant les modes doux et notamment le piéton
- Conserver une échelle de déplacement cohérente et adaptée aux modes de transport
- Limiter les espaces réservés aux automobilistes
ENJEUX PAYSAGERS
- Proposer une qualité de vie propre au cœur d’un Parc Habité
- Mettre en avant le grand paysage
- Assurer une continuité visuelle vers le centre commercial existant et la Place de la Mairie
ENJEUX SOCIAUX
- Proposer une mixité fonctionnelle faisant vivre le lieu dans différentes temporalités
- Favoriser une mixité sociale et générationnelle.
La réussite de ce futur Parc Habité, repose sur la recomposition Ouest-Est de l'accès au centre ville aujourd'hui Sud-Nord et sur la capacité qu'aura l'aménagement d'étirer l'actuelle place de la Mairie vers l'Ouest au-delà de la départementale D9, dite avenue principale, au cœur du projet.

Ainsi seront recomposées les relations de vie entre les Epinettes et les actuels commerces de la place de la Mairie, dans les nouveaux cheminements et séquences de placettes, mais aussi dans les percées visuelles qui feront dialoguer les extrémités du Parc Habité.

Projets similaires

Scroller pour voir un projet

2021
1979